Quelques infractions

Conducteur de mise à la terre

Le dispositif de coupure ou l’interrupteur sectionneur général ne sont pas présents

L’installation du conducteur de mise à la terre n’est pas équipée de borne principale de terre. Cette borne connecte les conducteurs de prise de terre au conducteur(s) principal (principaux) et les conducteur(s) principal (principaux) équipotentiels. En outre, cette borne doit pouvoir couper la connexion afin d’effectuer un mesurage correct de la valeur de la résistance de dispersion.

La valeur de la résistance de dispersion est trop élevée

La valeur mesurée de la résistance de dispersion ne peut pas être supérieure à 100 Ω. Si cette valeur se situe entre 30 Ω et 100 Ω, de conditions supplémentaires sont exigées pour le dispositif à courant différentiel résiduel.

Le conducteur vert/jaune sert de conducteur actif

Il est défendu de se servir des conducteurs vert/jaune comme conducteurs actifs.

Les dispositifs de courant différentiel résiduel

Le courant nominal du dispositif de courant différentiel résiduel est insuffisant

Souvent le courant nominal (In) du dispositif de courant différentiel résiduel n’est pas adapté : La valeur (d’une valeur minimale de 40A) en doit être égale au courant nominal de la protection générale placée en amont du compteur.

La sensibilité maximale du dispositif principal de courant différentiel résiduel est déterminée à 0,3A

Le dispositif de courant différentiel résiduel doit être équipé d’un bouton test accessible à tout instant et fonctionnant correctement.

Le dispositif de courant différentiel résiduel n’est pas équipé de la sensibilité exacte pour les installations des salles de bains

La sensibilité des dispositifs de courant différentiel résiduel assurant la protection des installations de salle de bains (local avec bain et/ou douche), des lessiveuses, séchoirs, lave-vaisselle, … peut avoir une valeur maximale de 0,03A. Attention : le courant nominal (In) du dispositif de courant différentiel résiduel pour salle de bains peut varier par rapport au courant nominal du dispositif de courant différentiel résiduel général.

Coupe-circuit à fusibles et disjoncteurs automatiques

Les protections contre les surintensités ne sont pas adaptées à la section des conducteurs.

Le courant nominal des protections contre les surintensités doit être adapté à la section des conducteurs.

Section du conducteur Intensité nominale du coupe-circuit à fusible Intensité nominale des disjoncteurs automatiques
1,5 mm² 10 A 16 A
2,5 mm² 16 A 20 A
4,0 mm² 20 A 25 A
6,0 mm² 32 A 40 A
10,0 mm² 50 A 63 A
16,0 mm² 63 A 80 A

Tableau 1 : Courant nominal maximal de coupe-circuit à fusibles et disjoncteurs automatiques

Conducteurs souples sans embouts sertis

La section du cablâge interne du tableau de répartition (liaisons entre les disjoncteurs et/ou les socles de court-circuit ) dépendra, d’une part, du courant nominal du disjoncteur principal dans le compteur, d’autre part de la présence éventuelle d’une installation photovoltaïque. La section sera déterminée en fonction de la somme des deux courants nominaux.

Absence d’élément de calibrage de coupe-circuit à fusibles et protections contre les surintensités échangeables

Les coupe-circuit à fusibles et les protections contre la surintensité échangeables doivent être équipés d’un élément de calibrage afin de pouvoir placer à tout instant un élément aux mêmes caractéristiques lors du remplacement d’un coupe-circuit à fusible ou protection contre la surintensité

Le code couleur des éléments de calibrage est choisi en fonction de la section des conducteurs.

Section de conducteur Code couleur
1,5 mm² Oranje
2,5 mm² Grijs
4,0 mm² Blauw
6,0 mm² Bruin
10,0 mm² Groen

Tableau 2 : Code couleurs des éléments de calibrage

Eclairage, interrupteurs et socles de prise de courant

Les interrupteurs devront toujours couper le conducteur de phase.

Dans le cas où l’on se sert d’un interrupteur unipolaire dans un circuit monophasé dont le circuit est équipé d’un neutre, l’interrupteur unipolaire devra toujours brancher ou débrancher la phase.

Absence de nombre minimal requis de circuits pour l’éclairage

L’installation électrique sera équipée de deux circuits prévus à l’éclairage.

nsuffisance de section de câble de circuit mixte.

Il est permis de créer un circuit mixte de points lumineux, interrupteurs et socles de prise de courants à condition que la section du câble soit au moins 2,5 mm².

Généralités

Dossier d’électricité manquant ou incomplet

Toute habitation doit disposer d’un dossier d’électricité à jour par rapport à l’installation. Ce dossier comprend le rapport de contrôle de l’installation électrique, le schéma unifilaire et le schéma de position. Le schéma unifilaire est une représentation schématique de l’installation fixe par le moyen d’un nombre de symboles déterminés par la loi. Ces symboles représentent la composition de chaque circuit et leur connexion entre eux. Chaque circuit est désigné par une lettre majuscule. Chaque point lumineux, socle de prise de courant, est désigné par des chiffres, suivant l’ordre de placement, partant du dispositif de sécurité.

eendraadschema

Schéma 1 : example de schéma unifilaire (temporaire, à remplacer par votre propre schéma)

plan de position est composé d’un plan (plan de construction, esquisse, …) comprenant la construction de l’installation. Chaque élément est identifié par une lettre majuscule, désignant le circuit auquel l’élément appartient, suivi par un chiffre désignant la position dans ce circuit. Ces désignations sont en concordance aux désignations sur le schéma unifilaire.

situatieschema

Schéma 2 : exemple de plan de position (temporaire, à remplacer par votre propre schéma)

Au cas où il existe un rapport de contrôle de l’installation électrique, ce rapport doit être classé dans le dossier d’électricité.


Certificat énergétique

Certificat énergétique

Contrôle électrique

Contrôle électrique

Contrôle de gaz

Contrôle de gaz